COLLECTIF "DÉFENSE"

Accueil » Actualités » Les propos brûlants de Pierre Gattaz

Les propos brûlants de Pierre Gattaz

4416115_7_f6f7_le-president-du-medef-pierre-gattaz_8f6cbd933be08baba3ff53931c4b373f

Pierre Gattaz attaque le FN! Mais en réalité le patron du MEDEF s’en prend aux travailleurs. Que l’on ne s’y trompe pas; que dit-il? «Je ne m’exprime pas sur la politique mais sur le programme économique du FN». Ainsi, au nom du capitalisme, le patron du MEDEF ne remet nullement en cause la démagogie politicienne du FN, sachant qu’une quarantaine de patrons figurent sur la liste de Maréchal Le Pen. D’ailleurs, le FN ne propose pas de renverser le système bourgeois, mais Pierre Gattaz s’en prend uniquement aux mesures qu’il propose pour appâter les travailleurs: retour de la retraite à 60 ans, augmentation de tous les salaires avec notamment la hausse du SMIC de 200 Euros, le retour du franc, l’augmentation des taxes d’importation… «Et là attention» dit Gattaz, «car ce programme me rappelle étrangement celui du programme commun de la gauche en 1981». Puis il ajoute «Mélenchon – Le Pen, même combat». Gattaz profère des arguments qui ne tarderont pas à se retourner contre lui et l’Etat bourgeois au service du capital. Cette déclaration s’inscrit intentionnellement dans le système de la cinquième République basé sur l’alternance entre le PS et la droite, et qu’importe pour le capital si demain cela se passe entre n’importe quelle droite ou n’importe quelle gauche, pourvu que l’alternance continue avec des partis qui maintiennent le capitalisme. Valls salue à cette occasion les propos du président du MEDEF sur Europe1 et la Voix du Nord. Pour lui et son gouvernement, seuls comptent la préservation des profits des monopoles français, le système capitaliste, la guerre impérialiste, la suppression des libertés et des garanties sociales. En effet, au-delà du point de vue de classe de Mr Gattaz, comparer la démagogie d’extrême droite à celle de la gauche réformiste permet d’éclairer sur les réalités du système, et le chef du patronat ne se prive pas de le dire pour rappeler à l’ordre le FN. «L’économie a besoin de lucidité pour relancer la croissance, ce n’est pas un programme économique responsable, il n’est tourné ni vers l’avenir ni vers la compétitivité». Gattaz démontre ainsi que le capitalisme est aujourd’hui incapable d’accéder à la moindre des revendications sociales compte tenu de son état de pourrissement. A Air France, le gel des salaires a été imposé aux travailleurs avec une surcharge de travail liée aux suppressions de postes. Des salariés ont accepté de travailler six week-ends d’affilée au détriment de leur vie de famille, de leur vie sociale, de leur santé, pour atteindre les fameux 20% de productivité supplémentaire. Alors que le groupe dépasse ses objectifs en engrangeant des bénéfices, on apprenait par la presse qu’Air France va mettre 3000 travailleurs à la porte. Voilà un bon exemple de «compétitivité»; les véritables objectifs de la société de Mr Gattaz c’est l’accumulation et la rentabilité du capital par la réduction des «frais» salariaux et des effectifs et l’augmentation de la plus-value sur les salaires. En ce qui concerne le programme de ceux qui veulent faire croire que l’on peut s’accomoder du système, comment le fait de sortir de l‘Euro selon le FN, ou de domestiquer la BCE selon le Front de Gauche peuvent-ils conduire à l’évolution sociale? Comment faire accepter aux travailleurs le renoncement à tous leurs acquis sociaux tout en leur promettant la satisfaction de leurs revendications? Ce sont donc les révolutionnaires qui ont raison, le capitalisme est inaménageable! Ainsi les revendications des travailleurs avec une politique de plein emploi n’aboutiront durablement qu’avec le renversement du capitalisme et la construction du socialisme.
Vive la révolution!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :