COLLECTIF "DÉFENSE"

Accueil » Actualités » SUR LES ÉVÉNEMENTS EN GUYANE

SUR LES ÉVÉNEMENTS EN GUYANE

Le mouvement de révolte qui affecte la Guyane, vieille colonie française sur le continent américain, illustre l’antagonisme entre la majorité de la population travailleuse et la bourgeoisie impérialiste qui maintient ce territoire dans un sous-développement comparable aux pays du «tiers-monde». Aux revendications sécuritaires et économiques se greffent peu à peu une aspiration à une plus grande autonomie afin que les richesses, issues de l’industrie aérospatiale, de l’extraction d’or, de tantale, de bauxite, du bois, de la pêche… profitent à la population guyanaise.

Le mouvement est bien sûr traversé par les contradictions entre les demandes du patronat d’obtenir des crédits et des investissements de la part de l’État pour continuer de profiter des subsides de la métropole et exploiter les travailleurs, et les revendications majoritaires portées par les travailleurs et leurs syndicats pour le développement du service public et son extension à toute la population, pour l’emploi, les salaires…

Une partie du patronat appelle déjà à l’apaisement, alors que le déblocage d’un milliard d’euros n’est pas de nature à améliorer sensiblement les conditions de vie des Guyanais.

Il appartiendra à ceux-ci de déterminer quel devra être le statut futur de la Guyane et dans quel conditions il pourra être obtenu, quelles luttes devront être menées. Il est certain que la politique coloniale actuelle est préjudiciable au développement du pays, et que le peuple guyanais doit pouvoir exercer son droit à l’auto-détermination, y compris, s’il le veut, jusqu’à l’indépendance, comme celui du Surinam qui a obtenu la sienne en 1975 et du Guyana en 1966.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :