COLLECTIF "DÉFENSE"

Accueil » Actualités » SUR LES RÉSULTATS DU 1er TOUR

SUR LES RÉSULTATS DU 1er TOUR

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle de 2017 confirment que cette mascarade de démocratie ne pouvait apporter aucun changement favorable aux travailleurs. Parmi les 11 candidats qui figuraient au premier tour,  si certains remettaient en cause le monarcho-présidentialisme et promettaient des réformes institutionnelles en faveur de plus de démocratie, aucun n’avait comme perspective de remettre en cause l’existence de la bourgeoisie, sa dictature, son État. Aucun n’apportait une perspective révolutionnaire, et pour cause, puisque la participation à une telle élection décrédibilisait tout discours véritablement anti-capitaliste et confortait les illusions sur un possible aménagement du système en faveur du peuple travailleur.

Le candidat favori de la bourgeoisie est à présent au second tour face à la représentante du FN. Les ralliements de nombreux politiciens de «gauche», dès avant le premier tour, à ce candidat des monopoles qui a porté des coups très durs aux travailleurs lors de son passage au gouvernement Hollande et qui promet d’autres mesures de régression sociales, puis les appels à faire barrage au FN en utilisant le bulletin qui porte son nom, annoncent une intégration encore plus grande du social-réformisme dans le cadre de la recomposition du système de représentation politique. Cette recomposition est une conséquence du rejet et à la défaite des partis traditionnels, en premier lieu du PS. Ce faisant, la bourgeoisie ne peut maintenir sa dictature sans reconstruire une social-démocratie, que Mélenchon, avec son score relativement important, est appelé à incarner. Le social-réformisme, qui prône des mesures d’aménagement et d’humanisation du capitalisme, ne peut conduire qu’à la trahison comme en Grèce.

Les travailleurs n’ont aucun intérêt à élire une politicienne qui prône la division entre travailleurs français et immigrés. ni à favoriser un candidat du capital monopoliste au nom du «front républicain». C’est à la classe bourgeoise d’assumer les conséquences de son système politique anti-démocratique.

Le Collectif DÉFENSE appelle à intensifier les luttes contre le capital pour les revendications économiques, démocratiques, politiques, en remettant en cause la logique du profit, la propriété privée des entreprises, la dictature de la bourgeoisie. Notre tâche est de préparer la révolution socialiste, en reconstruisant un véritable parti communiste ouvrier révolutionnaire.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :